!

Afin de nous permettre de vous offrir une visite sécuritaire, nous vous demandons de prévoir votre venue en achetant votre billet sur notre billetterie virtuelle.

x

Donner et s'impliquer

Spicilège, The Westmount Thespians (détail), 1922-1934. Don de M. Mark W. Gallop, M2012.79.1.7 © Musée McCord

Histoires d’engagement – Mark Gallop

Impliqué auprès du Musée McCord depuis plus de 30 ans, M. Mark Gallop joue un rôle clé dans l’avancement des projets de diffusion des fonds et collections d’archives du Musée.

Nous lui sommes reconnaissants de sa générosité et de son enthousiasme contagieux pour notre collection Archives. C’est toujours un plaisir de l’accueillir au McCord ou de le voir déambuler dans les salles d’exposition, surtout depuis qu’il ne vit plus à Montréal, ce qui l’oblige à faire le voyage depuis le Nouveau-Brunswick.

Mark Gallop

Nous avons demandé à M. Gallop de nous parler de son lien avec le Musée McCord.

« J’ai étudié et travaillé dans le domaine de la finance, mais l’histoire a toujours été ma grande passion. Pendant mes études de premier cycle à McGill au début des années 1980, j’ai canalisé cet enthousiasme en faisant du bénévolat chaque semaine aux Archives du McCord. Et tandis que je construisais ma carrière professionnelle, je suis devenu un visiteur régulier, un membre et un donateur du Musée.

Cependant, ma relation avec le McCord s’est approfondie il y a une dizaine d’années grâce à un artefact bien spécial : un spicilège documentant l’histoire des Westmount Thespians, une troupe de théâtre amateur fondée en 1922, entre autres par mon grand-père et mon grand-oncle. Enfant, j’étais fasciné par les pages évocatrices du spicilège apporté aux pique-niques annuels organisés pour les « Thespians » et leurs familles.

J’ai obtenu le spicilège et du matériel connexe auprès de la veuve du dernier président de la troupe, en lui promettant que je leur trouverais un foyer approprié, en ayant en tête le McCord. Heureusement, le fonds a été évalué et accepté par le Comité des acquisitions. Mon expérience de bénévole m’avait appris que cela impliquerait des frais reliés au catalogage et à la préservation, et c’est pourquoi j’ai fait un don en espèces pour aider le Musée à les assumer. L’archiviste m’a remercié et a lancé une idée qui a piqué ma curiosité : le spicilège serait un excellent candidat pour la numérisation.

En tant qu’historien amateur occupant un emploi à temps plein limitant mon accès aux archives, un projet de numérisation m’a semblé génial! Du point de vue du McCord, le fonds est ainsi préservé et protégé, non seulement des événements catastrophiques, mais aussi des risques associés aux manipulations fréquentes. Quant aux chercheurs, ils peuvent consulter les images sur le site web du Musée en tout temps, de n’importe où dans le monde, sans rendez-vous ni supervision d’un membre du personnel, voire en plein confinement dû à une pandémie!

Je suis retourné au McCord l’année suivante pour proposer de financer la numérisation d’autres fonds. Bien que mon engagement initial de trois ans soit depuis longtemps terminé, c’est avec grand plaisir que je renouvelle mon soutien au projet chaque année pour voir les ressources en ligne du Centre d’archives et de documentation du McCord proliférer. »

Pour savoir comment soutenir la collection Archives du Musée McCord, veuillez communiquer avec Catherine Julien, conseillère, Dons majeurs et planifiés.

Fonds et collections accessibles en ligne grâce au généreux soutien de M. Gallop :

À ne pas manquer