Collections et recherche

Edward Melville Presby, Groupe de pompiers, Richmond, QC, 1909 (détail). Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.7450, Musée McCord

Un don exceptionnel!

La collection Photographie vient de s’enrichir d’un don exceptionnel, comme il s’en produit peu dans l’histoire d’une collection muséale. Jean-Luc Allard, professeur de chimie retraité du Collège Jean-de-Brébeuf à Montréal, a choisi le Musée McCord pour y confier ses quelque 9 000 photographies québécoises accumulées depuis le début des années 1970.

Le caractère exceptionnel de la collection Allard tient au fait qu’elle représente admirablement la pratique de la photographie au Québec au 19e siècle et au début du 20e siècle. Si la collection couvre la période de 1853 à 1987, la majeure partie précède la Première Guerre mondiale, à savoir que 6 625 photographies sont antérieures à 1914. Composée principalement de portraits, la collection provient d’une multitude de lieux au Québec, ce qui en fait un échantillon extraordinaire permettant de cartographier les studios de photographies dans la province durant les six premières décennies du médium.

  • Val d’Or Studio, <i>Vue de Val-d’Or, QC</i>, vers 1935. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.6883, Musée McCord
  • Edward Melville Presby, <i>Groupe de pompiers, Richmond, QC</i>, 1909. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.7450, Musée McCord
  • J. H. Braün, <i>Portrait de mariage, Richmond, QC</i>, 1901-1920. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.7349, Musée McCord
  • Armand Sylvestre, <i>Deux inconnus, Waterloo, QC</i>, about 1912. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.6741, Musée McCord
  • Ludger Côté Sr, <i>Portrait d'une famille inconnue, Saint-Henri, QC</i>, 1863-1876. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.1302, Musée McCord
  • Eugénie Pilon, <i>Portrait d’un inconnu, Montreal</i>, 1890-1898. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.2751, Musée McCord
  • P. D. Manseau, Portrait de famille, Coaticook, QC, 1890-1905. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.7427, Musée McCord
  • Ernestine L’espérance, <i>Le port de Gaspé, QC</i>, 1904-1933. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.4420, Musée McCord
  • François-Xavier Vachon, <i>Portrait d’une inconnue, Lac-Mégantic, QC</i>, 1898-1926. Don de Jean-Luc Allard et Lucie Surprenant, M2017.46.2.6853, Musée McCord

Les quelque 1 030 photographes répertoriés dans cet ensemble étaient actifs aux quatre coins de la province, non seulement dans de nombreuses localités autour de Montréal et de Québec, mais dans toutes les régions : de Gaspé à Rouyn, de Lac-Mégantic à Chicoutimi, de Baie-Comeau à Coaticook.

Les procédés, les dimensions et les supports des images sont représentatifs de l’évolution technique de la photographie en noir et blanc : tirages albuminés en formats cartes de visite, cartes cabinet et stéréogrammes; tirages à la gélatine argentique en cartes postales; daguerréotypes, ambrotypes et ferrotypes; médaillons.

La collection Allard est d’une richesse inestimable pour approfondir l’histoire de la photographie québécoise. Les noms et les adresses des studios procurent des renseignements sur le métier de photographe, notamment sur la place des femmes dans ce domaine.

La grande quantité de photos provenant des studios de Ludger Côté, Laprés & Lavergne, James Inglis et Eugénie Gagné, à Montréal; de Kilburn, à Coaticook; de Quéry frères et J. Rivet, à Québec; et de Lambly, à Trois-Rivières, permet d’approfondir leur travail encore méconnu. Les milliers de portraits de cette collection brossent le panorama d’une population non seulement à travers le temps, mais à travers le prisme des classes sociales et des régions.

Durant deux ans, de janvier 2017 à décembre 2018, l’inventaire détaillé du don de Jean-Luc Allard a nécessité près de 3 000 heures de travail à l’équipe de la gestion des collections, notamment pour le catalogage, la numérotation, la fabrication de contenants sur mesure et la mise en réserve. Au terme de cette analyse complète, la Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels (CCEEBC) a reconnu l’importance nationale de la collection Allard en lui accordant le statut de bien culturel.

Pour le Musée McCord, qui abrite déjà les célèbres Archives photographiques Notman, l’acquisition de la collection Allard vient compléter à merveille le tableau de la photographie de studio au Québec depuis l’invention du médium.

Hélène Samson, Ph. D., mars 2020

Voir le communiqué de presse (PDF)

À ne pas manquer

Faites partie de l'histoire!

Vous possédez un objet, un document ou une photographie que vous aimeriez donner au Musée?

En savoir plus