Collections et recherche

Photo: © Laura Dumitriu, 2019

Zoë Tousignant

CONSERVATRICE ADJOINTE, PHOTOGRAPHIE

Comme conservatrice, j’ai toujours essayé, par différents moyens didactiques, de rendre visibles la pratique et l’expérience de la photographie. Je crois que l’histoire de la photographie n’est pas seulement l’histoire des images, mais aussi celle des gens, des espaces et des objets.

________

Zoë Tousignant est une historienne de la photographie spécialisée en photographie du 20e siècle et contemporaine produite au Québec et au Canada. Elle s’est jointe à l’équipe de la conservation du Musée McCord en 2016 et a été nommée conservatrice adjointe, Photographie, en 2018. Travaillant en étroite collaboration avec le photographe Gabor Szilasi, elle a assuré le commissariat de l’exposition Gabor Szilasi – Le monde de l’art à Montréal, 1960–1980, présentée en 2017–2018. En 2019, elle a dirigé la publication d’un livre basé sur le même corpus d’œuvres, produit par le Musée McCord en collaboration avec McGill-Queen’s University Press. Elle avait travaillé précédemment comme adjointe à la direction du livre intitulé Notman, photographe visionnaire, publié en 2016 par le Musée McCord pour accompagner l’exposition du même nom.

Zoë Tousignant possède un doctorat en histoire de l’art de l’Université Concordia et une maîtrise en muséologie de l’Université de Leeds, au R.-U. Sa recherche doctorale, financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et par Bibliothèque et Archives nationales du Québec, portait sur l’utilisation de la photographie dans des magazines illustrés populaires publiés à Montréal et à Toronto durant l’entre-deux-guerres. Sa recherche subséquente poursuit l’exploration de la culture imprimée comme véhicule essentiel de diffusion de la photographie au Canada.

Avant de se joindre à l’équipe du Musée McCord, Zoë Tousignant a travaillé comme commissaire indépendante et comme conservatrice à la bibliothèque en art contemporain Artexte. Elle considère que la collection de photographies du Musée McCord offre une occasion incroyable de découvrir le médium sous toutes ses facettes : art, outil de propagande, procédé mnémonique, documentation sociale, données scientifiques, et plus encore. Selon elle, la collection elle-même illustre de façon éloquente la façon dont l’histoire de la photographie devrait être écrite.

Zoë Tousignant est membre du groupe de recherche Formes actuelles de l’expérience photographique : épistémologies, pratiques, histoires, financé par le FRQSC, dont les chercheurs proviennent de l’Université Concordia, de l’Université du Québec à Montréal, de l’Université de Montréal et de l’Université Laval.

– PLUS SUR LA COLLECTION PHOTOGRAPHIE
– VOIR LES OBJETS EN LIGNE

PUBLICATIONS CHOISIES

« Le monde de l’art de Gabor », dans Gabor Szilasi – Le monde de l’art à Montréal, 1960–1980, sous la direction de Zoë Tousignant, Montréal, Musée McCord, en collaboration avec McGill-Queen’s University Press, p. 20–25, à paraître en septembre 2019.

« Revisiter/Revisiting », dans Serge Clément : Archipel, Paris et Montréal, Éditions Loco et Occurrence, 2018, p. 5–9.

« The Material Conditions of a Conceptual Artwork », dans Bill Vazan. All over la planète, sous la direction de Marie J. Jean, Montréal, VOX, centre de l’image contemporaine, 2018, p. 27–31.

 Canadian Photography Magazines, 1970–1990: Reconsidering a History of Photography in Print (cahier d’exposition), Montréal, Artexte, 2016.

« Reading Ciel variable: The Magazine as Site of Photographic History », Ciel variable [en ligne]. [http://cielvariable.ca/en/reading-ciel-variable-the-magazine-as-site-of-photographic-history-zoe-tousignant/] (automne 2015).

« Campeau, Carrière, Clément : accumulations », dans Campeau, Carrière, Clément : accumulations, Montréal, Éditions Simon Blais, 2015, p. 3–14.

« Forgotten Photography: The Case of Béla F. Egyedi », Ciel variable, no 99, hiver 2015, p. 54–63.

« La Revue populaire et Le Samedi – Objets de diffusion de la modernité photographique au Québec, 1935–1945 », Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, no 5, 2013 [en ligne]. [https://retro.erudit.org/revue/rbanq/2013/v/n5/1017691ar.html]

« Jules-Ernest Livernois : le regard moderne d’un photographe », dans Québec, une ville et ses artistes, sous la direction d’Yves Lacasse et Denis Castonguay, Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, 2008, p. 202–213.

 « Relocating the Vernacular: The Yves Beauregard Collection at the Musée national des beaux-arts du Québec », dans Archivaria: The Journal of the Association of Canadian Archivists, no 65, été 2008, p. 61–73.

COMMUNICATIONS CHOISIES

« “Comment se fabrique Le Samedi”: The Ephemeral Photographic Image at Work », conférence de l’Association d’art des universités du Canada (AAUC), Université Concordia, 1–3 novembre 2012.

« Reproducing the Modern: Photography and Canadian Illustrated Magazines in the 1920s and 1930s », atelier Photographie, mobilité et intermédialité, Université de Montréal et CRI – Centre de recherche sur l’intermédialité, 9 avril 2011.

« Make it New(s): Photographic Modernism and the Representation of Contemporaneity in The Canadian Magazine », conférence Imaginaires du présent : photographie, politique et poétique de l’actualité, Université du Québec à Montréal, 22–23 octobre 2010.

« Relocating the Vernacular: From the Private Collection to the Museum of Fine Arts », symposium Images de société  : trajectoires variables, Musée McCord, 20 septembre 2007.

 

À ne pas manquer