!

Avis important : Le Musée McCord ferme temporairement ses portes du 1er au 28 octobre 2020. Lire la nouvelle.

x

Dans le cadre de l'exposition Christian Dior

De gauche à droite : Patricia Saputo dans la robe Dolores, Pascale Bourbeau dans la robe Bella et Bita Cattelan dans la robe Arthénice. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020

Dior, du croquis à la robe : réalisation par Helmer Joseph

Découvrez les trois robes de soirée Bella, Dolores et Arthénice, réalisées dans la grande tradition de la haute couture par le créateur de mode montréalais Helmer Joseph, à partir de patrons de la maison Dior. Ce projet en lien avec l’exposition Christian Dior est l’occasion rêvée non seulement de faire revivre un savoir-faire hautement spécialisé, mais également de comprendre en quoi il constitue le génie de l’âge d’or de la haute couture!

La réalisation de ce projet a été rendue possible grâce au généreux soutien de Pascale Bourbeau, Bita Cattelan et Patricia Saputo.

  • De gauche à droite : Patricia Saputo dans la robe Dolores, Pascale Bourbeau dans la robe Bella et Bita Cattelan dans la robe Arthénice. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020
  • Bita Cattelan dans la robe Arthénice, 1959, Maison Christian Dior. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020
  • Bita Cattelan dans la robe Arthénice, 1959, Maison Christian Dior. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020
  • Patricia Saputo dans la robe Dolores, 1961, Maison Christian Dior. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020
  • Patricia Saputo dans la robe Dolores, 1961, Maison Christian Dior. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020
  • Pascale Bourbeau dans la robe Bella, 1959, Maison Christian Dior. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020
  • Pascale Bourbeau dans la robe Bella, 1959, Maison Christian Dior. Réalisation par Helmer Joseph mandaté par le Musée McCord. © Sergio Veranes Studio, 2020

Plongez dans les coulisses de la haute couture avec Helmer Joseph et apprenez-en plus sur la réalisation des trois robes, de la toile au vêtement final.

Vous avez manqué les débuts de ce projet inédit?
Apprenez-en plus : Aux premières loges de la haute couture

Un mot des donatrices

Je suis honorée de participer à ce projet exceptionnel et de présenter une robe si inspirante, la Bella de la maison Dior.

Christian Dior a dit : « J’ai dessiné des femmes fleurs. » Il évoquait ainsi la délicatesse des pétales dont il imitait les courbes dans le dessin de ses robes.

Le style emblématique du célèbre couturier français est ici habilement mis en forme avec doigté par le grand couturier québécois Helmer Joseph, mariant le talent, l’expertise et le savoir-faire de deux époques.

— Pascale Bourbeau

Pour citer Christian Dior :
« Même dans l’extravagance, la mode doit avoir du sens. »

Et j’ajouterais :
« Équilibrez votre extravagance avec un geste qui a du sens. »

Ce fut un privilège de participer au projet Dior, de soutenir le Musée McCord, gardien de l’histoire sociale et culturelle de Montréal.

— Bita Cattelan

Si Dior signifie :
D : Donnez par amour!
I : Investissez-vous avec cœur!
O : Oser vivre avec passion!
R : Récompensez-vous et les autres!

Alors je dirais :
Avec cœur et avec passion,
Par amour pour l’élégance,
Je m’accorde une extravagance
Inspiré Dior, une robe d’exception

Le musée McCord, gardien de l’histoire sociale,
Requiert des fonds pour accomplir sa mission
Pour le bénéfice de tous et de Montréal
Je m’associe à ce projet avec passion.

— Patricia Saputo

Découvrez l’exposition Christian Dior au Musée McCord du 25 septembre 2020 au 3 janvier 2021.

Avec la généreuse collaboration de

École supérieure de mode | ESG UQAM
Sergio Veranes Studio
Textiles Couture Elle

Photographe : Sergio Veranes

Après des études à Brown University et des cours de photographie à Rhode Island School of Design aux États-Unis, Sergio Veranes se lance en 1996 dans la photographie de mode, collabore avec plusieurs grands magazines, et signe des campagnes publicitaires en France et en Italie.

Désormais Montréalais, Sergio Veranes focalise sa créativité dans la production de portraits authentiques et incisifs et se consacre aussi à l’étude de l’expression des corps en mouvement, travaillant avec danseurs et athlètes. Préférant le noir et blanc et sculptant par des jeux de lumière et de contraste, il développe un style dramatique et de grande beauté qu’il immortalise par de sublimes tirages photographiques.

Entre 2017 et 2019, il se consacre notamment à la production de deux projets : « Les Âmes de Montréal », une étude incisive des montréalais par une grande compilation de portraits célébrant la diversité humaine, et « Anima », un travail artistique sur le corps en mouvement avec les danseurs et les artistes du cirque. Ces projets verront le jour 2020-2021.

Sergio Veranes Studio : sergioveranesstudio.com | Facebook | Instagram

Soyez parmi les initiés!

Abonnez-vous à nos envois pour être informé en primeur de nos expositions et activités.

Abonnez-vous maintenant!