Collections ans Research

Photo: © Laura Dumitriu, 2019

Mathieu Lapointe

CURATOR, TEXTUAL ARCHIVES

I enjoy working with archives because reading them brings one face to face with the strange world of the past—its otherness. At the same time, one discovers its vibrant, eloquent humanity and finds unexpected affinities with bygone generations.

________

Mathieu Lapointe joined the McCord Museum team in 2018 as Curator, Textual Archives. He and his team strive to preserve, develop and promote this collection for the enjoyment of both researchers and the public. Building on projects carried out over the past few years, the department is trying to make the collection more accessible and promote its treasures by digitizing and transcribing archival documents and enhancing their online descriptions. The Shared Emotions project, for example, aims to explore the feelings, sensations and values conveyed in these archives and make these elements easier to locate by improving the indexing.

A historian with additional training in information technology, Mathieu Lapointe earned a PhD in Canadian history from York University in Toronto and a master’s in history from Université de Montréal. As a specialist in Montreal history and Quebec culture and ideologies, he has taken a particular interest in the history of citizen movements, moralizing rhetoric, and public inquiries in 20th century Montreal. His book Nettoyer Montréal : les campagnes de moralité publique, 1940-1954 (Les éditions du Septentrion, 2014) was awarded the Prix Robert-Prévost from the Montreal Historical Society and the Prix de l’Assemblée nationale du Québec from the Institut d’histoire de l’Amérique française. His recent research on the history of corruption and its role in building Montreal’s reputation led him to produce an historical study for the Charbonneau Commission and collaborate with European researchers.

He has also worked to enhance the public’s knowledge of Montreal’s history. In addition to engaging with the media, he helped organize the exhibition Scandal! Vice, Crime and Morality in Montreal, 1940-1960 at the Centre d’histoire de Montréal and co-authored the exhibition catalogue, and contributed to the history documentary Downtown: The Age of Lights by filmmaker Paul Carvalho.

Formerly the coordinator of the Institut d’histoire de l’Amérique française, he has taught at Université de Sherbrooke and Carrefour BLE in Montreal. He was also a postdoctoral fellow at McGill, a visiting scholar at the McGill Institute for the Study of Canada (MISC) and remains an associate member of McGill’s Centre for Interdisciplinary Research on Montreal (CIRM).

MORE ABOUT THIS COLLECTION
VIEW OBJECTS ONLINE
SEE THE SHORT DESCRIPTIONS OF MORE THAN 185 SETS OF DOCUMENTS

SELECTED PUBLICATIONS

Charlebois, Catherine, Mathieu Lapointe  and Maryse Bédard (collab), Scandale! Le Montréal illicite, 1940-1960, Montréal, Éditions Cardinal et Centre d’histoire de Montréal, 2016, 271 p.
Premier prix, catégorie « Pictorial », Alcuin Society Awards for Excellence in Book Design, 2016
Prix Excellence (catégorie 5) de la Société des musées du Québec, 2017

Nettoyer Montréal : les campagnes de moralité publique, 1940-1954, Québec, Les éditions du Septentrion, 2014, 395 p.
Prix de la présidence de l’Assemblée nationale, 2015
Prix Robert-Prévost, 2015
Prix de l’Assemblée nationale du Québec, 2015

Brissette, Pascale and Mathieu Lapointe (dir.), Corruption. Montréal et ses démons, Montréal, Leméac, 2016, 110 p.

« Raoul Roy, La Revue socialiste et l’Action socialiste pour l’indépendance du Québec, précurseurs méconnus de Parti pris », dans Avec ou sans Parti pris : le legs d’une revue, sous la direction de G. Dupuis et al., Montréal, Éditions Nota Bene, 2018, p. 43-63.

« Montreal, Open City : Cultural Conflict and the Making of its Reputation for Corruption, 1890-1960 », dans Stadt — Macht — Korruption, sous la direction de J. I. Engels, A. Fahrmeir, C. Mattina et F. Monier, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2017, p. 175-185 (coll. Beiträge zur Stadtgeschichte und Urbanisierungsforschung).

Herland, Karen, Mary Anne Poutanen and Mathieu Lapointe, « Des voix étouffées : le travail du sexe à Montréal d’hier à aujourd’hui », dans Vivre ensemble à Montréal. Épreuves et convivialités, sous la direction d’A. Germain, V. Amiraux et J.-A. Boudreau, Montréal, CRIEM et Atelier Dix, 2017, p. 104-116.

« Beaucoup trop Chicago : la campagne de moralité publique montréalaise dans ses contextes internationaux », Bulletin d’histoire politique, vol. 24, no 1 (automne 2015), p. 20-29 (numéro sur « Le Québec des années 1950 »).

Corruptions et réformes au fil du 20e siècle québécois : regard historique sur les commissions d’enquête ayant porté sur des thèmes reliés au mandat de la Commission Charbonneau, étude préparée pour la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (Commission Charbonneau), février 2015.

« Nettoyer la “ville ouverte”, nettoyer la politique : les campagnes de moralité et la gouvernance municipale, 1914-1960 », dans La gouvernance montréalaise : de la ville-frontière à la métropole, sous la direction de D. Fyson, H. Bérubé et L. Robichaud, éditions MultiMondes, 2014, p. 85-102 (coll. Cahiers de l’Institut du patrimoine de l’UQAM).

SELECTED PRESENTATIONS

« Contrer l’impression de “l’éternel retour du même” : l’historien et la corruption », 71e Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française (IHAF), Drummondville, 20 octobre 2018 (table ronde « L’État face à l’expertise historienne : réflexions sur le rôle des historien.ne.s dans les commissions d’enquêtes au Canada, 1967-2015 »).

« Des voix étouffées : le travail du sexe comme réalité et comme mythe social à Montréal, XIXe-XXIe siècles », Colloque « Vices et criminalité dans l’histoire du Québec et du Canada, de la Nouvelle-France à aujourd’hui », UQÀM, 5 mai 2017.

« “Montréal, Open City”: the Genesis of its Reputation for Corruption in the Context of Cultural Conflict, 1890-1960 », Colloque international « City – Power – Corruption. Practices, Debates and Perceptions of Urban Corruption (19th-20th centuries) », Institut für Geschichte der Technische Universität Darmstadt, Annweiler am Trifels (Allemagne), 29 avril 2016.

« La lutte contre la corruption à Montréal au 20e siècle : influences américaines et contextes québécois », Colloque « Le Québec dans les Amériques », organisé par l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), le Woodrow Wilson International Center for Scholars et Georgetown University, Washington, D.C., 15 janvier 2016.

« Midi discussion autour du livre Nettoyer Montréal : les campagnes de moralité publique, 1940-1954 », Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM), Université McGill, 26 mars 2015 (présentation suivie de commentaires par la professeure Sandra Breux, de l’INRS Urbanisation Culture Société).

« Comprendre les campagnes de “moralité publique” dans leurs contextes : le cas de Montréal, 1940-1954 », conférence donnée aux Jeudis d’histoire du Groupe d’histoire de Montréal/Montreal History Group, Université McGill, 29 janvier 2015.

« Moralité, politique et corruption à Montréal dans les années 1940 et 1950 », 67e Congrès annuel de l’Institut d’histoire de l’Amérique française (IHAF), Québec, 17 octobre 2014.

« La lutte contre la corruption à Montréal au 20e siècle – une très brève histoire », Colloque « L’inspecteur général de la Ville de Montréal : le salut vers une ville intègre? », organisé par le

Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM) de l’Université McGill, Centre Canadien d’Architecture, Montréal, 28 février 2014.

« Duplessis et les campagnes de moralité publique des années 1940 et 1950 », Colloque « Duplessis, son milieu, son époque », organisé par les Entretiens Pierre-Bédard de la Société du patrimoine politique et le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ), Trois-Rivières, 18 septembre 2009.

« Un tribunal de la démocratie montréalaise? L’enquête Caron (1950-1954) », Colloque international « Justice et espaces publics en Occident de l’Antiquité à nos jours », organisé par le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) et le Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS), Montréal, 8 mai 2009.

Not to be missed!