Installation participative

mardi 13 novembre 2018 — dimanche 6 janvier 2019

  • Ombres-Sans-Frontieres-mere-phantoms_FR
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-salle-1
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-salle-2
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-salle-3
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-salle-7
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-salle-5
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-5
  • ombres-sans-frontieres-mere-phantoms-installation-participative-salle-6

Ombres sans frontières

L’installation participative Ombres sans frontières constitue un appel à la découverte et à la réflexion sur l’exil, sur nos attaches identitaires et sur la force du lien qui nous unit à ce lieu irremplaçable que l’on nomme « chez-soi ».

Munis d’une lampe, plongez au cœur de cet univers d’ombres pour y découvrir des créations façonnées lors d’ateliers dans des camps de réfugiés en Grèce et en Turquie. Jouant avec l’ombre et la lumière, vous pourrez tantôt mettre l’accent sur un objet, un moment, un lieu, tantôt l’effacer complètement.

D’abord réalisée à partir d’une série d’installations d’ombres, l’œuvre évoluera tout au long de sa présentation par l’ajout des créations du public, convié à s’exprimer sur la notion du chez-soi. Pendant la tenue de l’exposition, les personnes nouvellement arrivées au Canada ainsi que le public seront appelés à participer à la démarche artistique afin d’enrichir cette installation collective en constante évolution.

Mere Phantoms est le fruit d’une l’association entre les artistes Maya Ersan et Jaimie Robson. Depuis 2009, le duo montréalais crée des univers fantastiques grâce à deux formes d’art d’époque, soit le théâtre d’ombres et l’art du découpage de papier. Pour permettre à la lumière de faire vivre leurs créations, les artistes utilisent un minimum d’outils : couteaux, règles à mesurer et papier. Le résultat fascine et captive, donnant au spectateur le rôle de modérateur de sa propre expérience.

  • © Marilyn Aitken – Musée McCord Museum
  • © Marilyn Aitken – Musée McCord Museum
  • © Leila Shifteh

Ombres sans frontières bénéficie d’une subvention du programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada.

À ne pas manquer

ce que l'on en dit

« [...] une véritable réflexion sur l’exil et les attaches identitaires » Radio Canada International
Merci à nos partenaires
Logo la vitrine

Expositions à l'affiche

Découvrez les expositions présentement en cours.

En savoir plus

Soyez parmi les initiés!

Abonnez-vous à nos envois pour être informé en primeur de nos expositions et activités.

Abonnez-vous maintenant!